Bonheurs partagés

Pour commander une de ces œuvres, aller en bas de page.

 

Si la Torah nous permet de trouver ou retrouver D’ieu, de nous inscrire et de nous construire en lui, nous n’avons pas le narcissisme constitutionnel.

Nous étions juste, pendant ces longs siècles passés en exil, obligés de lutter, recroquevillés sur nous-même pour que nos enfants ne soient pas assimilés. Mais aujourd’hui, parce que toute errance a une fin, de retour sur notre Terre, nous pouvons enfin ouvrir au monde le Livre dont nous sommes dépositaires, sans risque d’être englobés, et tout cela en préservant l’identité profonde des nations. De retour sur notre terre ancestrale, nous avons enfin et à nouveau le privilège d’honorer l’étranger accomplissant ainsi la volonté de D'ieu, (Deutéronome 23.8) N'aie pas en horreur l'Iduméen , car il est ton frère ; n'aie pas en horreur l'Egyptien, car tu as séjourné dans son pays, même si Rachi ajoute bien que tu sois en droit d’abominer l'Iduméen pour être sorti à ta rencontre les armes à la main et bien que l’Egyptien aient jeté tes enfants mâles dans le fleuve. Nous sommes le peuple de la mémoire. Et si nous avions fermé les portes de la Torah aux nations jusqu’à ce jour, c’est que l’ère du Machia’h n’était pas encore venue. Or il est là, il approche à grands pas. Il est temps pour l’humanité de le rencontrer.

(extrait du livre "Adam & Eve, au-delà du bien et du mal" d'Eden & Ilan CHOURAKI (editions MIROIR)

 


Merci de votre visite !

Paiements via Paypal

Logo Paypal

 

Merci de bien vouloir consulter nos Conditons de Vente Générales (CVG).

Vous aimeriez en voir plus ?

Vous aimez mon style, mais vous cherchez une oeuvre plus spécifique, qui répondrait à vos attentes ? Alors n'hésitez pas, envoyez-moi un message !

Et si nous en parlions !

Tél : +972 (0)77 466 93 91
E-mail: dorvador@gmail.com

CONTACT

Back to top